algernon

Genre : Science-fiction

Résumé : 

Charlie Gordon, simple d’esprit, est le cobaye humain d’une expérience scientifique qui a montré des résultats prometteurs sur Algernon, une souris blanche. Au fil des comptes rendus qu’il rédige à l’attention des professeurs à l’origine du traitement, le lecteur suit l’accession à l’intelligence puis au génie de cet homme dont la perception du monde était jusqu’alors réduite. Le discours, minimal et truffé de fautes dans les premières notes, s’étoffe, la réflexion s’insère dans les écrits, se développe. Charlie découvre un nouvel univers, de connaissance mais aussi d’incompréhension, faute d’une maturité affective suffisante pour s’insérer dans ce nouveau monde. Jusqu’à ce qu’Algernon montre des signes de dégénérescence. 

 

Avis : 

Recommandé par plusieurs blogs littéraires, je n'ai pas hésité à emprunter ce livre lorsque je suis tombée dessus à la bibliothèque. Et que dire à part que ce livre est saisissant et que je ne l'oublierai pas de sitôt ! 

Dans ce livre nous apprenons à connaître Charlie Gordon, retardé mental, avant et après son opération censée le rendre particulièrement intelligent grâce à ses comptes-rendus. Nous découvrons alors que l'intelligence ne fait pas le bonheur et qu'elle peut apporter son lot de problèmes. Charlie est un personnage que j'ai trouvé particulièrement attachant, sa personnalité est approfondie et chacune de ses réactions est empreinte de réalisme et je pèse mes mots.

Ce roman se lit très vite et le fait que l'on passe de comptes-rendus truffés de fautes d'orthographe à des phrases qui peu à peu se complexifient nous permet de bien suivre et comprendre l'évolution de Charlie tant au niveau intellectuel qu'au niveau affectif et émotionnel. De plus, les flashback sur son enfance et "l'avant opération" sont très émouvants et nous font réfléchir sur ce que peut ressentir et vivre au quotidien une personne déficiente mentale.

Comme vous l'aurez compris j'ai vraiment adoré ce livre d'une grande originalité et sensibilité et je le recommande fortement. Il m'a d'ailleurs fait pensé au film L'étrange histoire de Benjamin Button dans lequel le héros rajeunit au lieu de vieillir et qui m'avait submergé d'émotions. Dans ce livre, Charlie perd petit à petit son intelligence et comme dans le film une histoire d'amour accompagne le héros. Bref n'attendez plus à lire ce roman (ou à voir Benjamin Button) ce sont tous deux de très belles oeuvres.

 

Extrait : 

[...]

"- Ce n'est pas entièrement vrai, dis-je doucement. Mais j'ai appris que l'intelligence seule ne signifie pas grand chose. Ici, dans cette université, l'intelligence, l'instruction, le savoir sont tous devenus de grandes idoles. Mais je sais maintenant qu'il y a un détail que vous avez négligé : l'intelligence et l'instrcution qui ne sont pas tempérées par une chaleur humaine ne valent pas cher. [...]

Comprenez-moi bien. L'intelligence est l'un des plus grands dons humains. Mais, trop souvent, la recherche du savoir chasse la recherche de l'amour. C'est encore une chose que j'ai découverte pour moi-même récemment. Je vous l'offre sous forme d'hypothèse : l'intelligence sans la capacité de donner et de recevoir une affection mène à l'écroulement mental et moral, à la névrose, et peut-être même à la psychose. Et je dis que l'esprit qui n'a d'autre fin qu'un intérêt et une absorption égoïstes en lui-même, à l'exclusion de toute relation humaine, ne peut abourtir qu'à la violence et à la douleur. Quand j'étais arriéré, j'avais des tas d'amis. Maintenant je n'en ai pas un. Oh ! je connais des tas de gens. Des tas et des tas de gens. Mais je n'ai pas de vrais amis. Pas comme j'en avais à la boulangerie. Pas un ami au monde qui signifie quoi que ce soit pour moi et personne pour qui je signifie quoi que ce soit."

17,5/20 

 

♪ Simple Song - Iwan Rheon ♪