terrienneRoman jeunesse. Genre : Science-fiction

Résumé : 

Tout commence sur une route de campagne... Après avoir reçu un message de sa soeur, disparue depuis un an, Anne se lance à sa recherche et... passe de «l'autre côté». Elle se retrouve dans un monde parallèle, un ailleurs dépourvu d'humanité, mais où elle rencontrera cependant des alliés inoubliables. Pour arracher sa soeur à cet univers terrifiant, Anne ira jusqu'au bout, au péril de sa vie. Et se découvrira elle-même : Terrienne.

 

Avis : 

Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas lu de romans jeunesse de ce genre et je ne regrette absolument pas de m'y être remise, je compte bien en lire d'autres d'ailleurs. En effet, ce roman est parfait si comme moi vous sortez d'examens et d'intenses révisions, il permet de se plonger dans un autre monde, de tout oublier et d'avoir l'impression de vivre l'aventure aux côtés des personnages. Ce roman se lit très facilement et rapidement, l'écriture est d'ailleurs très belle, fluide sans être alambiquée ou compliquée. Les personnages d'Anne et de Bran sont très attachants, et même les personnages de second plan comme M. Virgil et Torkensen m'étaient très sympathiques et j'étais ravie que quelques chapitres leur soient consacrés et soient narrés selon leurs points de vue.

Je regrette seulement dans ce roman quelques "coïncidences" trop heureuses par exemple quand Anne piège Bachelier en lui faisant croire qu'elle connaît son secret et qu'elle trouve exactement les bons mots pour le faire avouer où se trouve sa soeur ou lorsque Bran tombe pile sur la maison où il a été élevé dans leur quête d'un endroit où se reposer. Cependant, j'attribue cela au fait que c'est un roman jeunesse et ça ne gâche en rien le plaisir de lire ce livre. De plus, on ressort de ce roman en se disant que notre bonne vielle Terre est finalement un bel endroit où vivre et qui regorge de petits plaisirs simples comme le bruit du vent, les frissons, marcher pieds nus sur le sable, toutes ces petites choses qui donnent une consistance à notre vie et qui nous rendent heureux.

Cela me donne donc bien envie de continuer l'aventure Jean-Claude Mourlevat.

16/20

 

♪ Over My Head - The Fray ♪