copernicGenre : Thriller

 

Résumé : 

Détenir une vérité que le monde refuse mais dont la portée pourrait pourtant bouleverser l'avenir de l'humanité. Cette certitude a un nom : le syndrome Copernic.
Vigo Ravel a trente-six ans et a développé les symptômes de ce mal étrange. Diagnostiqué schizophrène et amnésique, il s'est résigné à accepter sa maladie, notamment grâce à l'aide de son psychiatre et de nombreux médicaments.
Mais Vigo souffre-t-il vraiment d'une schizophrénie paranoïde aiguë ou connaît-t-il simplement la vérité ? Les voix dans sa tête sont-elles des hallucinations dues à ses troubles psychiques ou entend-il les pensées des gens ? Après les attentats qui ont presque entièrement détruit le quartier de la Défense, Vigo ne doute plus. Ce sont les voix qui, ce matin-là, lui ont ordonné de fuir et lui ont évité une mort certaine.
Revenant sur les lieux du drame pour vérifier si son thérapeute est en vie, les secours lui affirment que le médecin qu'il cherche n'a jamais existé. Délire ou complot ?
Décidé à percer le mystère qui l'entoure, Vigo se lance dans une quête effrénée, celle de la vérité. Et certaines forces, dans l'ombre, semblent prêtes à l'empêcher à tout prix d'y parvenir.
Il y a des secrets qui valent tous les sacrifices. Même celui de l'âme.

 

Avis: 

Dès les premières pages, j'ai de suite été happée par cette histoire originale. En effet, Vigo Ravel, schizophrène et amnésique serait en fait capable d'entendre les pensées des gens ce qui lui permet d'échaper à l'explosion d'une tour. Seul survivant, il découvre peu à peu que chacune de ses certitudes ne sont en fait que des mensonges : son psychiatre n'existerait pas, ses parents disparaissent même son nom serait une supercherie. Cette intrigue avait tout pour me plaire surtout que l'on rentre dans l'action dès les premiers chapitres avec l'explosion de la tour. Puis, notre héros est poursuivi à de maintes reprises, fait de nouvelles rencontres, découvre peu à peu les secrets de son passé et cela entretient bien le suspens tout au long du roman.

Cependant, il y a quelques points négatifs d'après moi dans ce livre. Malgré une belle écriture, de jolies tournures de phrases, les passages en italique qui parsèment le livre et interrompent un peu l'action, m'ont paru un peu pompeux voire parfois même ennuyeux. Ils correspondent pourtant aux pensées de notre héros, à son introspection ce qui pourrait permettre au lecteur de s'attacher d'avantage à Vigo mais pour moi ça n'a pas été le cas, ces passages étaient sûrement trop philosophiques pour moi, j'ai donc fini par tous les sauter à partir du milieu du roman.

Ensuite, j'avoue avoir été un peu déçue par le final. J'aime les fins surprenantes, épatantes, qui nous laissent pantois mais qui sont malgré tout plausibles et réalistes. Ici, je n'ai pas adhéré à la fin que j'ai trouvé peu crédible. Malgré un personnage principal plutôt touchant par ses doutes et son envie de découvrir son passé, je retiens de ce livre une impression de "trop". Trop de choses improbables se succèdent et affectent le héros qui s'en sort plutôt facilement à chaque fois. Et puis je ressors de ce livre avec l'image du héros (ou d'une minorité) contre le reste du monde et je trouve ça un peu cliché. De plus, j'ai trouvé la fin un peu rapide, alors que de nombreuses questions apparaissent tout au long du roman et que le héros se retrouve dans des situations particulièrement périlleuses, tout se résout très vite dans les dernières pages.

Néanmoins, cet ouvrage reste plaisant à lire et entraînant grâce à une intrigue plutôt originale et de nombreuses péripéties. 

12/20

 

♪ Hall Of Fame - The Script (ft Will.I.am) ♪