ambler

Genre : Thriller, roman d'espionnage

 

Résumé :

Bienvenue à Parrish Island, petite île paisible au large des côtes de Virginie. Parrish Island : son musée local, sa faune., sa flore... et son centre psychiatrique top secret, où végètent d'anciens espions américains devenus fous. A moins qu'ils n'aient été enfermés là parce qu'ils représentaient une menace pour le gouvernement... Hal Ambler est l'un de ces prisonniers. Une chose est sûre : il n'est pas fou. Pour le reste, mystère. Lui-même ne sait pas comment il s'est retrouvé là, pourquoi il est à l'isolement. Et il ne reconnaît pas son propre visage... Ambler parvient à s'évader et, la mort aux trousses, se lance à la poursuite de... lui-même. Il découvre alors que " Hal Ambler " n'existe pas. Personne n'a jamais entendu parler de lui - et pourtant tout le monde paraît déterminé à le supprimer. Pourquoi ? C'est ce qu'il devra découvrir, au péril de sa vie - et de celle de millions d'autres personnes. 

 

Avis : 

Encore un thriller ! Mais c'est ce que je préfère lire en cette période de vacances, allongée sur un transat, les pieds en éventail sous un beau soleil d'été. L'alerte Ambler n'est cependant pas un thriller comme j'ai tant l'habitude d'en lire, celui-ci tourne plus autour de l'espionnage, la CIA, les organisations gouvernementales, les agents secrets et leurs opérations top secrètes etc. Il est vrai que l'auteur possède une belle plume et fournit beaucoup de détails sur les personnages, les situations, la hiérarchie dans ces organisations secrètes, les armes, la géopolitique, on sent qu'il s'y connait dans ces domains pointus. Cependant, ces nombreux détails m'ont quelquefois perdue, certains passages étaient trop longs et ne m'ont pas beaucoup éclairée sur ces sujets auxquels je ne comprends toujours rien. En faisant quelques petites recherches, j'ai d'ailleurs appris que Robert Ludlum, l'auteur de ce livre, était également l'auteur de la saga Jason Bourne (la mémoire dans la peau, la mort dans la peau et la vengeance dans la peau) qui a été adaptée au cinéma. J'avais déjà auparavant regardé ces films qui de la même façon m'avaient rapidement perdue, je ne me rapelle d'ailleurs même plus de la fin. Je ne suis donc apparemment pas faite pour le roman d'espionnage.

Pour en revenir à L'alerte Ambler, malgré une intrigue un peu obscure sur certains points pour moi, j'ai réussi à aller jusqu'au bout de ce roman car il faut dire que j'avais bien envie de savoir ce qui allait arriver au héros, Harrison Ambler, ancien espion américain, qui s'échappe dès les toutes premières pages du livre de l'hôpital psychiatrique où il était interné. Du début à la fin, l'objectif d'Ambler est de retouver son identité et par la même occasion de déjouer le complot qui se trame derrière son dos. Pour cela, il est aidé par l'infirmière qui l'a aidé à s'échapper et surtout de son don infaillible pour lire les micro-expressions du visage et savoir ce que ressent la personne ou si elle ment ou dit la vérité. Ambler peut vraiment être considéré comme un héros car il est extrêmement courageux, se sort de toutes les situations, de tous les pièges et malgré quelques informations sur son passé et sa bravoure à toute épreuve je n'ai pas réussi à m'attacher à lui. Je ne saurais vraiment expliquer pourquoi mais j'ai trouvé sa personnalité pas assez approfondie.

En ce qui concerne la fin, je l'ai trouvée plutôt sympa. J'avais déjà quelques doutes sur certains personnages mais elle m'a tout de même un peu surprise. Cependant je l'ai trouvée un peu trop rapide et manquant d'explications sur la façon dont l'identité d'Ambler a pu être effacée.

En conclusion, je dirais que j'ai trouvé ce roman un peu long, l'intrigue étant trop compliquée pour moi à certains moments mais il y a beaucoup d'actions, de combats alors si vous aimez les romans mêlant complots, espions, et géopolotique celui-ci vous plaira certainement.

 

11/20

 

50 ways to say goodbye - Train ♪